Présentation / Actualités Recherche Tableaux de bord Approche nationale FAQ Glossaire Liens Contactez-nous

Base de données BASOL sur les sites et sols pollués
(ou potentiellement pollués) appelant
une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif
Mot-clé : lyon
Département : 69 - Rhône / Rhône-Alpes
<< 61 à 78 >>
78 réponses - affichage de 61 à 78

Site sous surveillance après diagnostic, pas de travaux complets de réhabilitation dans l'immédiatSurveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - Sylviana Lightning International (SLI France)
Le site occupe une superficie de prés de 2,4 hectares dans le 9eme arrondissement de Lyon, dans le département du Rhône. Il se situe à environ 580 m à l'Est de la Saône qui s'écoule en direction du sud. Une nappe d'eaux souterraines s'écoule au droit du site en direction du sud-est. Son niveau statique est compris entre 5 et 10 m de profondeur, soit entre 165 et 160 m NGF. Elle est principalement exploitée par des captages pour l'eau à usage des industries. L'activité la plus ancienne recensée sur le site date du 04/04/1909. La société VISSEAUX a alors été autorisée par un arrêté préfectoral à exploiter sur le site un dépôt de 1000 litres d'éther. Le site a peu après été loué aux Établissements CLAUDE, spécialisés dans la fabrication d'ampoules. L'activité de fabrication d'ampoules ainsi que le site ont ensuite été reprise au début des années 90 par la société GTE qui a été rachetée par SYLVANIA LIGHTNING INTERNATIONAL (SLI). Un arrêté d'autorisation d'exploiter a été signé le 01/07/1996. Cet arrêté a été modifié a deux reprises, le 12/09/2003 et le 26/01/2004. La société SLI déclare la mise à l’arrêt définitif de son site du 22 rue Berjon le 10/10/2005. Par la suite, le site est racheté par la Métropole de Lyon et réaménagé en un parc d'activité tertiaire.

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en coursSurveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - THIVOLET
Le site est situé au 31 rue Paul Duvivier, à LYON (69). La superficie totale est de 7686 m². Le Rhône se trouve à 1 km à l'ouest du site et s'écoule du nord vers le sud. Il a une vocation piscicole et récréative. Une nappe est présente au droit du site entre 7.54 et 10.45 m de profondeur. Le sens d'écoulement est orienté sud-ouest. 19 captages AEI sont situés dans un rayon de 1 km autour du site. Le captage le plus proche se trouve à 860 m. Un captage à usage sensible se trouve à 1.3 km en amont du site. Bien que l'établissement THIVOLET ait été connu des services de la Préfecture dans les années 40 et 50, il semble que cette société n'ait jamais bénéficié d'un récépissé de déclaration ou d'un arrêté d'autorisation. Par courrier du 10 novembre 2001, le directeur de la société THIVOLET a confirmé que toute activité de fabrication et de négoce d'accessoires (tôlerie, tuyaux de poele, gainage) avait cessé depuis de nombreuses années. Le rapport du 23/11/2001 ainsi que la visite d'inspection de de l'inspection des installations classées a observé la cessation d'activité de la société THIVOLET depuis 1995. Le site est désaffecté et l'ensemble des machines de production ont été enlevées.

Site libre de toutes restrictions, travaux réalisés, aucune restriction, pas de surveillance nécessaire 69 - Lyon - TOTAL Delore Lyon 8e
Le site, d'une surface d'environ 595 m², est situé au 41 rue Pierre Delore à Lyon 8e. Le site a accueilli une ancienne station service exploitée par TOTAL jusqu'en 1988, date à laquelle le groupe GPRI en a fait l'acquisition. Depuis cette date, l'activité de la station service a cessé et TOTAL a démonté ses installations. Lors d'investigations, jusqu'à 5 m de profondeur, aucune venue d'eaux souterraines n'a été rencontrée. Le sous-sol est constitué par des sables et des graviers, dont la base n'a pas été recoupée lors de ces investigations.

Site Surveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - TOTAL FRANCE - station-service cours Lafayette
La société TOTAL a exploité jusqu’en 2012 une station service au 198 cours Lafayette dans le 3e arrondissement de Lyon. Cette installation, initialement soumise à déclaration (récépissé de déclaration n° 18749 du 31/05/2000 pour les rubriques 1432.2b et 1434.1b), a été classée dans la rubrique 1435-2 – à enregistrement – au titre de l’antériorité par une déclaration de l’exploitant du 18 février 2011. Le 30 janvier 2012, TOTAL a déclaré la cessation d’activité de l’installation, qui a été fermée et démantelée la même année.

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en coursSurveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - TOTAL FRANCE, ancienne station-service quai Tilsit
Le site est situé au 10 quai Tilsitt, à Lyon (69). Il était intégré à un immeuble d'habitations. La Saône se trouve à moins de 50 m du site. Une nappe d'eaux souterraines est située au droit du site à une profondeur d'environ 8 m. Le sens d'écoulement est orienté nord/ouest en direction de la Saône. Quatres piézomètres se trouvent au droit du site. La société TOTAL FRANCE exploitait sur ce site une station service qui bénéficiait d'un récépissé de déclaration en date du 29 avril 1994. La station a fermé le 28/10/2002.

Site libre de toutes restrictions, travaux réalisés, aucune restriction, pas de surveillance nécessaire 69 - Lyon - TOTAL FRANCE, station-service rue duquesne
Le site est situé au 69, rue Duquesne, sur la commune de Lyon (69). Le Rhône coule du nord au sud, à 500 m à l'ouest du site. Le Parc de la Tête d'Or se trouve à 250 m au nord de la station. Une nappe d'eaux souterraines se trouve au droit du site entre 3 et 8 m de profondeur. La société TOTAL FRANCE est le dernier exploitant sur ce site, d'une station-service dont la mise en service date du début des années 1950 sous les enseignes ANTAR puis ELF. Deux cuves ont été utilisées pour le stockage de carburants sur la station-service : - une cuve de 20 m3, double paroi, installée dans une fosse maçonnée ; - une cuve de 10 m3 double paroi, installée dans la même fosse. Une autre cuve de 2 m3 pour les huiles usées, simple paroi, installée en rétention maçonnée. Un premier îlot de volucompteurs multiproduits se trouvait sur une aire bétonnée étanche et protégée par un auvent, au droit du sous-sol du bâtiment et le deuxième îlot à volucompteurs mono produits, se trouvait sur le domaine public (trottoir). Les bouches de remplissage des deux cuves de carburant se situaient au droit de ces dernières. Le sol du site était protégé par une dalle béton et un revêtement bitume. Elle bénéficiait d'un récépissé de déclaration en date du 10/12/1996. Le site a cessé son activité le 31/12/2003.

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en coursSurveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - UNIVAR Lyon 9
Plus aucune activité industrielle n’est recensée sur le site depuis 2003 qui est implanté dans une ancienne zone industrielle aujourd’hui en pleine mutation / requalification urbaine. La société UNIVAR s’est engagée auprès du futur acquéreur à mener les éventuelles mesures de réhabilitation du site nécessaires en considérant comme futur usage l’implantation d’un hôtel avec un niveau de parkings en sous-sol et des espaces verts d’agrément. Aujourd’hui, le site a été réaménagé (hôtel).

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en coursSurveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - UNIVAR PEH (ex. VAISSIERE FAVRE)
Le site est situé dans le Port Edouard Herriot, au 11 rue de Bordeaux, sur la commune de Lyon (69). Le site couvre une surface de 7 000 m2 environ. Le Rhône est situé à environ 500 m au sud-ouest du site. Une nappe d'eaux souterraines se trouve au droit du site entre 3 et 4 m de profondeur. Le sens d'écoulement est orienté vers le nord-est. Le réseau piézométrique est constitué de 4 ouvrages C1 (amont), C3, C5 et C7. La Société UNIVAR (ex. VAISSIERE) s'est installée sur l'ancien site de la Société Chimique et Routière de Gironde au Port Edouard Herriot en 1956. Par arrêté préfectoral du 10/05/1963, l'établissement a été autorisé à augmenter la capacité de son dépôt d'hydrocarbures de 705 m3 à 1 455 m3. Un premier récépissé de déclaration en date du 06/12/1967 a été délivré pour l'installation d'une citerne enterrée de 7 500 L de gasoil. Un second récépissé a été délivré le 24/10/1991 pour l'installation d'une cuve aérienne de 25 m3 de résine de polyester et d'une pompe pour en assurer le remplissage ainsi que de containers. L'activité exploitée sur le site est la négoce, le stockage et la distribution de produits chimiques en vrac et conditionnés. Par courrier du 02/07/2003, l'exploitant a informé de sa cessation définitive d'activité sur le site. Le Port Edouard Herriot envisage de créer un terminal à conteneurs dont l'emprise couvre les parcelles du site.

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en coursSurveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - VALEO PARIS RHONE
Le site occupe une superficie de près de 46 500 m² sur la commune de Lyon 08, dans le département du Rhône. Il se situe à approximativement 3,5 km à l'est du Rhône qui s'écoule en direction du sud. La nappe d'accompagnement du Rhône circule en direction du nord-ouest au droit du site. Son niveau statique est compris entre 7 et 8 m. Aucun captage n'a été recensé à l'aval hydraulique du site. Les activités industrielles ont commencé sur le site au début du 20ème siècle. Il s'est constitué par le rachat de plusieurs ateliers artisanaux. Les activités de chaque bâtiment ont varié au fil du temps. Il a été recensé des activités de : - Garage automobile ; - Usinage et Traitement de surface métallique ; - Incinération de déchets divers ; - Menuiserie ; - Production de roulements à billes avec rectification au gazole ; - Station de traitement ; - Fabrication d'équipements électriques pour l'automobile, fonderie d'aluminium, traitement thermique des métaux par la société PARIS-RHÔNE (Arrêté d'autorisation d'exploiter du 27/12/1983). Le site a été fermé en 1989 et ses activités ont déménagé sur la commune de l'Isle d'Abeau. L'emplacement du site accueille aujourd'hui un hôpital et des immeubles d'habitation construit sur la base d'un projet de la société VALEO.

Site à connaissance sommaire, diagnostic éventuellement nécessaire 69 - Lyon - VIDEOCOLOR
VIDEOCOLOR a été autorisé à poursuivre l'exploitation de l'usine de fabrication de tubes cathodiques par arrêté préfectoral du 25 novembre 1975. Elle a a priori cessé ses activités vers 1989 sans faire l'objet d'une déclaration de cessation d'activités. La seule nappe présente serait celle des alluvions fluviatiles modernes située vers 30 m de profondeur, protégée par l'horizon argileux à 15 m de profondeur.

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en cours 69 - Lyon - VULLIOD ANCEL
Le site occupe une superficie de 5 700 m² sur la commune de Lyon 03, dans le département du Rhône. Il se situe à 2,45 km à l'est du Rhône (qui s'écoule en direction du sud) et à 3,39 km au sud-est du canal de Jonage (qui s'écoule en direction du nord-est). La nappe d'accompagnement du Rhône s'écoule en direction de l'ouest au droit du site. Son niveau statique est compris entre 8 et 10 m de profondeur, soit entre 164 et 162 m NGF. Avant l'installation des établissements VULLIOD ANCEL dans les années 1880, le site était occupé par des jardins. En mai 1912, VULLIOD ANCEL est autorisée à établir une usine de teinturerie et d'apprêt dans le cadre d'un agrandissement des établissements existants. Les activités industrielles ont cessé en 1998 et le site a été réaménagé pour partie en logement et pour partie par le groupe scolaire Montbrillant.

Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)Surveillance des eaux souterraines 69 - Lyon - ZAC DE LA BUIRE
Le site occupe une superficie de près de 55 000 m² sur la commune de Lyon 03, dans le département du Rhône. Il se situe en zone urbaine à 1600 m du Rhône (qui s'écoule en direction du sud). Il est bordé : - au nord par l'avenue Felix Faure, - à l'est par le Bd Vivier Merle, - au sud par des immeubles d'habitation, Au droit du site, la nappe est drainée par le fleuve et s'écoule en direction de l'ouest/sud-ouest. Son niveau statique se situe a approximativement 5,5 m de profondeur. Il s'agit d'un ancien site industrielle qui a accueilli les activités suivantes : - Construction de matériels ferroviaire et naval (de 1847 à 1919) ; - Travail des métaux, forges, presses et laminoirs (de 1947 à 1985) ; - Distribution de carburants (de 1948 à 2000) ; - Transformateurs électriques ; - Menuiserie. Aucune action au titre des ICPE n'a pu être menée sur ce site. La ZAC de la BUIRE, débuté en 2004, a été terminée en 2015, par SAS BUIRE Aménagement. La ZAC a été dissoute le 10 décembre 2015. La ZAC contient en particulier : - un groupement scolaire (en partie Sud-Ouest de la zone) ; - un parc (en partie Ouest) ; - des îlots d'habitations.

Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)Surveillance des eaux souterraines 69 - Saint-Fons - LYON FER
Le site Lyon Fer est localisé au 22 bis rue Fos-sur-Mer à Saint-Fons, au Port Edouard Herriot(69). La surface totale du site est de 6 629 m². D'après le PLU, le site se trouve dans une zone où sont autorisés les constructions de toute nature et les dépôts nécessaires au fonctionnement d'une zone d'activité portuaire. Le site se situe à l'est de la darse n°2, dont la profondeur est de 5,5 m. Le Rhône s'écoule à 1,4 km à l'ouest du site, avec un sens d'écoulement nord-sud. Une nappe souterraine se trouve au droit du site, à une profondeur de 6 m en amont du site et 6,67 m en aval. Son sens d'écoulement va de l'ouest vers l'est au droit du site. Cet écoulement est contraire au sens d'écoulement général de la nappe alluviale du Rhône, orienté nord-sud. La société LYON FER a été autorisée par arrêté préfectoral du 23/07/1992 à exercer une activité concernant le stockage, la récupération de déchets métalliques. La société est en liquidation judiciaire depuis le 12 avril 1999. De ce fait un dossier de cessation d'activité a été déposé suite à l'action du liquidateur judiciaire.

Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)Surveillance des eaux souterraines 69 - Saint-Pierre-de-Chandieu - BLAGDEN PACKAGING LYON
Le site occupe une surface de prés de 31 200 m² sur la commune de Saint Pierre de Chandieu, dans le département du Rhône. Il se situe à environ 4,1 km au nord de la rivière de l'Ozon. Une nappe souterraine s'écoule au droit du site en direction de l'ouest. Son niveau statique est compris entre 24 et 26 m de profondeur. Les premiers plans d'installation en rapport avec le site date de 1966. Les ÉTABLISSEMENTS ROBIN se sont implantés sur le site 2 ans plus tard pour y exercer une activité de recyclage de fûts métalliques. En 1975, les ETS ROBIN sont rachetés par le groupe GALLAY. La société a alors été renommée FUMETAL. Elle change encore deux fois de noms (pour GALLAY puis pour RHODAREC). Entre 1989 et 1990, le groupe GALLAY cède le site au groupe BLAGDEN. L'arrêté autorisant la poursuite de l'exploitation du site a été signé le 19/07/1994. Le site devient BLAGDEN - RHODAREC puis BLAGDEN PACKAGING LYON jusqu'au mois de décembre 2000, date de remise d'un dossier de cessation d'activité. Le site est repris en 2004 par la société GRS VALTECH, spécialisé dans la valorisation des terres polluées par voie thermique. Cette activité a été autorisée par l'arrêté du 08/04/2004. Le site est en activité, clôturé et gardienné.

Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)Surveillance des eaux souterraines 69 - Tarare - TEINTURERIES DE LA TURDINE (Route de Lyon)
Le site est situé route de Lyon à Tarare (69) et occupe une surface d'environ 6 800 m². Le site est bordé : - à l'Est, par la route de Lyon, RN 7 - au Nord, par la rue Gambetta et la rue Etienne Dolet - à l'Ouest, par des locaux municipaux et des entrepôts - au Sud, par la rue des Anglais et la rue Boucher de Perthes La rivière « La Turdine » qui se jette dans la Brévenne à l'Arbresle, s'écoule sous les bâtiments de l'usine. Cette rivière alimente l'Azergues, qui se jette, elle-même, dans la Saône à Anse. A l'Ouest de l'établissement, se trouve le barrage (ou retenue) de Joux, à environ 4 km, en bordure de la RN 7. Cette retenue alimente la commune de Tarare, pour des usages industriels et domestiques. La nappe est présente à environ 4 m sous la surface du sol. L'historique du site est le suivant : - construction de l'usine en 1825 dont l'activité était la préparation textile, par apprêts mécaniques et chimiques - un incendie en 1905 (la reconstruction a duré 1 an et demi - un second incendie en 1946 - l'arrêt de l'activité de teinture en 1975 - la création d'une activité d'impression sur papier sous la marque TARSFERT + impression pigmentaire en 1976 - l'arrêt de l'activité d'impression et la conservation en stockage avant vente à partir de 2006. Le site a connu diverses extensions : - construction du local chaufferie-entretien en 1965 - construction du local transformateur en 1975 - construction du bâtiment impression et du quai en 1976 L'usine était sous le régime de la déclaration au titre de la réglementation des installations classées pour la protection de l'environnement. L’exploitant a déclaré au préfet la cessation de ses activités sur ce site par une correspondance en date du 19 mars 2007. Le site a été vendu fin 2007 à l’EPORA, Établissement Public Foncier de l'Ouest Rhône-Alpes, en vue de la remise en état du site avant revente à la commune de Tarare, afin de réhabiliter les bâtiments existants en une brasserie et un immeuble ...

Site traité avec restrictions d'usages, travaux réalisés, restrictions d'usages ou servitudes imposées ou en coursSurveillance des eaux souterraines 69 - Vénissieux - RENAULT TRUCKS - Etablissement de Lyon
Le site consiste en un centre de production de pièces pour véhicules industriels localisé sur la commune de Vénissieux près de Lyon. Il est exploité depuis le début du 20ème siècle (1917) par la société Berliet devenue Renault Véhicules Industriels et en dernier lieu RENAULT Trucks - Etablissement de Lyon. Les risques et nuisances éventuels sont liés aux activités exploitées relatives à la construction mécanique : forgeage, fonderie de métaux, usinage, emboutissage, traitement de surface, peinture, ...

Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)Surveillance des eaux souterraines 69 - Villefranche-sur-Saône - TEINTURE ET IMPRESSION DE LYON (TIL)
Le site Teinture et Impression de Lyon est situé à Villefranche-sur-Saône en bord de Saône, à environ 30 km au nord de Lyon. Actuellement, le site traite 20 tonnes par jour de tissus en impression ou teinture. Les eaux industrielles issues de l'usine de teinture et d'impression ont été décantées et traitées dans une lagune, jusqu'au début des années 2000. Celle-ci n'a jamais été curée. Un permis de construire relatif à un bâtiment de locaux commerciaux d'environ 9700 m2 a été déposé fin 2011. Le reste de la surface du terrain sera occupé par des parkings. Dans ce cadre, le site a été réaménagé au cours du second semestre 2012.

Site 69 - Villeurbanne - Dinanderie Lyonnaise Gros et Fils
L'atelier d'orfèvrerie "La Dinanderie Lyonnaise GROS et Fils" a débuté son activité à une date antérieure au 25 septembre 1975. Elle produisait des objets d'art en cuivre et en étain. le 9 janvier 2007 la société Dinanderie Lyonnaise GROS et Fils a déclaré a posteriori la cessation de son activité en 2003 en précisant que la société "Les Etains de Lyon" avait exercé une activité sur le site pendant un an vers 2003/2004. L'activité de la société Etains de Lyon n'était pas connue, n'a pas été encadrée par l'IIC et a été menée à une époque ou la société Dinanderie Lyonnaise GROS et Fils était responsable du site (déclaration de cessation pas encore réalisée). En l'absence de changement d'exploitant formalisé ni de déclaration ou d'autorisation ICPE pour l'activité des Etains de Lyon, c'est la société "La Dinanderie Lyonnaise GROS et Fils" qui doit être considérée comme le dernier exploitant ICPE.