Présentation / Actualités Recherche Tableaux de bord Approche nationale FAQ Glossaire Liens Contactez-nous

Base de données BASOL sur les sites et sols pollués
(ou potentiellement pollués) appelant
une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif

Région : Nouvelle-Aquitaine
Département : 64
Site BASOL numéro : 64.0025
Situation technique du site : Site en cours de traitement, objectifs de réhabilitation et choix techniques définis ou en cours de mise en oeuvre Site en cours de traitement, objectifs de réhabilitation et choix techniques définis ou en cours de mise en oeuvre
Date de publication de la fiche : 02/03/2015
Auteur de la qualification : DREAL UT Pyrénées-Atlantiques - Pau/Béarn - Agroalimentaire - Déch

Localisation et identification du site
Nom usuel du site : TURBOMECA

Localisation  :
Commune : Bordes
Arrondissement :
Code postal : 64510 - Code INSEE : 64138 (2 281 habitants)
Adresse : Avenue Joseph Szydlowski
Lieu-dit :
Agence de l'eau correspondante : Adour-Garonne
Code géographique de l'unité urbaine : 64601 : Pau (199 199 habitants)


Géoréférencement :

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT93

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT II ETENDU 386695 1807571 Adresse (rue) Avenue Joseph Szydlowski

Parcelles cadastrales :

Non défini

Plan(s) cartographique(s) :

Aucun plan n'a été transféré pour le moment.

Responsable(s) actuel(s) du site : EXPLOITANT (si ICPE ancienne dont l'exploitant existe encore ou ICPE en activité)

Nom : TURBOMECA
   il s'agit DU DERNIER EXPLOITANT

Qualité du responsable :
PERSONNE MORALE PRIVEE


Propriétaire(s) du site :

Nom Qualité Coordonnées
TURBOMECA PERSONNE MORALE PRIVEE


Caractérisation du site à la date du

Description du site :
Usine spécialisée dans le développement de turbines à gaz de faible et moyenne puissance exploitée par la société TURBOMECA sur la commune de Bordes (64).
Elle fabrique des turboréacteurs, turbomoteurs et turbopropulseurs pour les applications aéronautiques terrestres et marines.
Elle se situe dans la vallée du Gave de Pau à 10 km au Sud-Est de Pau et couvre une superficie de 15 ha.
En 2008, la société Turboméca a initié un redéploiement de toutes ses activités (projet EOLE) en créant de nouveaux bâtiments sur un terrain de 9 ha situé au sud est des installations existantes.
Ce redéploiement a pour but d'optimiser les flux de production et de favoriser les échanges entre conception et production.
Les bâtiments et installations du site historique seront soit maintenus, soit réhabilités, soit démolies (projet Bordes 2015).
Les installations sont autorisées par les arrêtés préfectoraux n°75/IC/087 du 5 avril 1975 (pour la partie historique du site) et n°08/IC/194 du 19 août 2008 (pour les nouvelles implantations).

 

Description qualitative :
1 - DIAGNOSTICS
DIAGNOSTIC INITIAL
Les activités exercées sur ce site ayant pu être à l'origine de pollution potentielle du sol et du sous-sol,un diagnostic initial et une évaluation simplifiée des risques (ESR) ont été prescrits par l'arrêté du 13 novembre 1998. Les rapports d'études ont été remis les 16 août 1999 et 29 mars 2000.
Le site est classé en 1, nécessitant des investigations approfondies, pour le milieu "eaux souterraines" notamment par la présence de produits chlorés dans la nappe.

Des captages d'adduction d'eau potable sont exploités dans un rayon de 5 km.

Un diagnostic approfondi et une évaluation détaillée des risques du site (EDR) ont été prescrits par arrêté préfectoral du 18 mars 2003.

Les conclusions de l'EDR, remise le 30 mars 2005 sont les suivantes :
- absence d'impact sur le Gave de Pau et la nappe captive (AEP),
- impact sur la nappe alluviale par les hydrocarbures et des solvants chlorés au droit du site et potentiellement à l'aval.

Des incertitudes subsistent quant à l'impact hors site de ces polluants. La source de solvants chlorés n'a pas été trouvée.

DIAGNOSTIC COMPLEMENTAIRES
Dans le cadre de l'implantation d'une partie de la nouvelle usine, une pollution aux hydrocarbures a été mise en évidence dans le secteur de l'ancienne soute à carburants où du kérosène était stocké (diagnostic de septembre 2006).
Dans le cadre du projet de restructuration du site historique (projet Bordes 2015), des diagnostics complémentaires ont été réalisés en mai 2010 et février 2011.
Ces diagnostics ont notamment mis en évidence :
- une pollution aux PCB au niveau d'un transformateur situé à côté de l'ancienne cantine, de 0,46 à......ppm
- une pollution aux hydrocarbures au niveau de 2 ateliers (centrale ? et local huiles), de ......à......mg/kg.

2 - TRAVAUX
2.1- Ancienne soute carburants
Dans le cadre du projet de reconversion de l'ancienne zone de stockage de carburant, un diagnostic approfondi et une EDR sont remis en juillet 2006. Cette évaluation des risques n'a pris en compte que le scénario "travailleurs avertis" pour une exposition gazeuse. Dans ce cas, le risque serait "acceptable".
L'excavation des terres ne serait envisagée que pour des raisons constructives des futurs bâtiments (couverture des sols et cuvelage du bâtiment comportant un sous-sol).
Aucune information ni engagement n'est donné quant à la maîtrise de la source de pollution et la maîtrise de son impact sur les milieux.
Considérant que la source est concentrée et identifiée avec la présence de flottants, la DRIRE va, dans un premier temps, demander l'enlèvement de cette source dans des conditions technico-économiques et selon des!

2.2 - Zone de l'ancienne cantine
Cette zone où des PCB avaient été détectés a été traitée de la façon suivante :
- 22 octobre 2012 : dépose des transformateurs qui ont été évacués en filière agréée le 21 novembre 2012,
- 13 novembre 2012 : purge de la zone impactée par les PCB et située à proximité des transformateurs jusqu’à 60 cm de profondeur, stockage provisoire en benne des terres excavées (environ 30 m3) et des bétons souillés et prélèvements pour analyses, prélèvement des sols restés en place dans le fond de la fouille pour analyses des PCB et des hydrocarbures,
- 2 novembre 2012 : prélèvements et analyses des eaux souterraines,
- 13 décembre 2012 : évacuation des matériaux excavés (terres et bétons) en filière adaptée (.......tonnes),
- mi-décembre 2012 : réalisation d’une analyse des risques résiduels (ARR) pour vérifier la comptabilité des sols après travaux avec les futurs usages. L’analyse des risques résiduels a montré que ces teneurs résiduelles (inférieures à 1 mg/kg) sont compatibles avec l’usage de bureaux.

Le rapport final des opérations réalisées le 8 janvier 2013 est transmis à l'inspection.

2.3 - Zone des 2 ateliers, centrale et local huiles

2.3 Zone "PORTAKABIN"
Suite au projet de démolition de 2 bâtiments et de leur reconstruction, un diagnostic pollution a été réalisé par BURGEAP EN OCTOBRE 2013. Cette zone a accueilli par le passé des bancs d'essai moteurs à ciel ouvert.
Le diagnostic a montré un impacts par des hydrocarbures jusqu'au toit de la nappe avec des irisations à l'aval.
Le 11/03/2014, l'inspection propose à l'exploitant de :
- retirer les terres pollués à hauteur de 80% de la masse de polluants contenue dans les sols, ou justifier la pollution résiduelle,
- traiter les terres sur site ou hors site dans une installation prévue à cet effet,
traiter la nappe en phase chantier si besoin,
- définir les conditions de remblaiement,
- maintenir la surveillance des eaux souterraines en ajoutant 2 piézomètres supplémentaires.

3 - ACCIDENT DU 05 DECEMBRE 2012
Un déversement accidentel de fioul s'est produit le 05/12/2012 entraînant une irisation visible sur la surface du Baniou à 7H30 :
- perte estimée à 3500 litres,
- 2000 litres au moins récupérés sur site après isolement du réseau pluvial,
- cours d'eau le Baniou irisé sur 2 km jusqu'à confluence avec le gave de Pau,
- Captages AEP de Bordes non concernés,
- Pas de mortalité de poisson constatée.

Une entreprise extérieure pompe le fioul accumulé dans le réseau. Selon l'exploitant, les lanières du rideau plastique à l'entrée de l'auvent, agitées par le vent, auraient ouvert la vanne ¼ de tour d'une purge facilement manoeuvrable.
Les équipements ont été mis en sécurité.

4 - SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES
Ce site est soumis à l’application de l’article 65 b) de l’arrêté ministériel du 2 février 1998 modifié relatif à la surveillance des eaux souterraines, présentant un risque notable de par ses activités actuelles ou passées et de par la sensibilité ou la vulnérabilité des eaux souterraines.
L'arrêté préfectoral du 18 mars 2003 prescrit la surveillance semestrielle des eaux souterraines : contrôles semestriel HCTX, BTEX, COHV, Al, Cr, Fe, Mn, Pb, Ni, As, Hg, Cu, Cd, Zn. dans 3 piézomètres.
L'arrêté du 19 août 2008 autorisant l'extension de l'usine renforce la surveillance de la nappe autour des nouvelles installations.

Les résultats de la campagne du 12 janvier 2004 montre une situation non satisfaisante par la présence Trichloréthylène en augmentation, de HCTx, As, fer et manganèse ainsi que des traces de HAP.

En novembre 2004, l'impact hors site par les hydrocarbures n'a pas été mis en évidence. La dernière campagne de mai 2006 remet en cause cette conclusion.
Valider cette phrase SVP !!!

Le bilan entre juin et septembre 2007 est le suivant :
- présence de solvants chlorés dans le puits industriel, toutefois à des concentrations inférieures aux valeurs de référence pour l'eau de consommation. Le pompage industriel constitue une barrière hydraulique. Il existe au centre de l'usine une source de pollution qui alimente la nappe,
- absence de solvants chlorés à l'aval du site,
- observation de l'atténuation naturelle pour les hydrocarbures à l'aval de l'ancienne soute à carburants,
- absence d'impact par les hydrocarbures à l'aval du site.

Compte tenu de la vulnérabilité de la ressource en eaux souterraines à l'aval du site et de la constance des concentrations, il est préconisé de porté le suivi à une fréquence semestrielle.

L'arrêté préfectoral du 19 octobre 2008 annule l'arrêté du 18 mars 2003 et prescrit la surveillance semestrielle des eaux souterraines par au moins 4 piézomètres (9 piézomètres en réalité) dans lesquels on mesure les paramètres HCTX, BTEX, les composés organiques halogénés, HAP, Al, Cr, Fe, Mn, Pb, As, Ni, Zn, Hg, Cu, Cd.
Le niveau piézomètrique est relevé à chaque campagne.
Cette surveillance va être complétée par le suivi des PCB.

Résultats 2008 et suivants ?


Description du site

Origine de l'action des pouvoirs publics : CIRCULAIRE DU 3 AVRIL 1996
ARTICLE 65 DE L'ARRETE DU 2 FEVRIER 1998

Date de la découverte : 15/07/2006


Origine de la découverte :

Recherche historique Travaux
Transactions Dépôt de bilan
cessation d'activité, partielle ou totale Information spontanée
Demande de l'administration Analyse captage AEP ou puits ou eaux superficielles
Pollution accidentelle Autre :

 

Types de pollution :

Dépôt de déchets Dépôt aérien
Dépôt enterré Dépôt de produits divers
Sol pollué Nappe polluée
Pollution non caractérisée

 

Origine de la pollution ou des déchets ou des produits :

Origine accidentelle
Pollution due au fonctionnement de l'installation
Liquidation ou cessation d'activité
Dépôt sauvage de déchets
Autre



Activité : Mécanique, électrique, traitement de surface
Code activité ICPE : H1


Situation technique du site
Evénement Prescrit à la date du Etat du site Date de réalisation
Evaluation simplifiée des risques (ESR)  18/11/1998  Site nécessitant des investigations supplémentaires  29/03/2000 
Evaluation détaillée des risques (EDR)  18/03/2003  Site nécessitant des investigations supplémentaires  30/03/2005 
Evaluation détaillée des risques (EDR)  07/07/2006  Site en cours de traitement, objectifs de réhabilitation et choix techniques définis ou en cours de mise en oeuvre  07/07/2006 
Surveillance du site  18/08/2008  Site en cours de traitement, objectifs de réhabilitation et choix techniques définis ou en cours de mise en oeuvre  18/08/2008 



Rapports sur la dépollution du site : Aucun document n'a été transféré pour le moment.


Caractérisation de l'impact

Déchets identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de déchets) :

Déchets non dangereux
Déchets dangereux
Déchets inertes

Produits identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de produits) :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Substances radioactives
Plomb (Pb) Sélénium (Se)
Solvants halogénés Solvants non halogénés
Sulfates TCE (Trichloroéthylène)
Zinc (Zn)
Autres :

Polluants présents dans les sols :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les sols :
Aucun

Polluants présents dans les nappes :

Aluminium (Al) Ammonium
Arsenic (As) Baryum (Ba)
BTEX Cadmium (Cd)
Chlorures Chrome (Cr)
Cobalt (Co) Cuivre (Cu)
Cyanures Fer (Fe)
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les nappes :
Aucun

Polluants présents dans les sols ou les nappes :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Sulfates
TCE (Trichloroéthylène) Zinc (Zn)
Autres : Al Fe Mn

Risques immédiats :

Produits inflammables
Produits explosifs
Produits toxiques
Produits incompatibles
Risque inondation
Risque inondation
Fuites et écoulements
Accessibilité au site

Importance du dépôt ou de la zone polluée :

Tonnage (tonne) : 0
Volume (m3) : 0
Surface (ha) : 0

Informations complémentaires :
La zone polluée aux PCB (ancienne cantine) est ? à 15 m² sur une profondeur d'un mètre.

Environnement du site

Zone d'implantation :

 

 

Hydrogéologie du site  :

Absence de nappe.

Présence d'une nappe.

Utilisation de la nappe :
Aucune utilisation connue
A.E.P.
Puits privés
Agriculture, industries agroalimentaires
Autres industries
Autre :

 

 

Utilisation actuelle du site :

Site industriel en activité.

  L'activité exercée est à l'origine de la pollution
  L'activité exercée n'est pas à l'origine de la pollution

Site industriel en friche.

Site ancien réutilisé

 

 

Impacts constatés :
Captage AEP arrêté (aduction d'eau potable)
Teneurs anormales dans les eaux superficielles et/ou dans les sédiments
Teneurs anormales dans les eaux souterraines
Teneurs anormales dans les végétaux destinés à la consommation humaine ou animale
Plaintes concernant les odeurs
Teneurs anormales dans les animaux destinés à la consommation humaine
Teneurs anormales dans les sols
Santé
Sans
Inconnu
Pas d'impact constaté après dépollution




Surveillance du site

Milieu surveillé  :
Eaux superficielles, fréquence (n/an) :
Eaux souterraines, fréquence (n/an) : 2

 

Etat de la surveillance :
Absence de surveillance justifiée
Raison :

Surveillance différée en raison de procédure en cours
Raison :

Début de la surveillance : 18/03/2003
Arrêt effectif de la surveillance :

Résultat de la surveillance à la date du 15/09/2007  :  2 LA SITUATION S'AMELIORE

Résultat de la surveillance, autre :


Restrictions d'usage et mesures d'urbanisme

Restriction d'usage sur :
L'utilisation du sol (urbanisme)
L'utilisation du sous-sol (fouille)
L'utilisation de la nappe
L'utilisation des eaux superficielles
La culture de produits agricoles



Mesures d'urbanisme réalisées :
Servitude d'utilité publique (SUP)
Date de l'arrêté préfectoral :

Porter à connaissance risques, article L121-2 du code de l'urbanisme
Date du document actant le porter à connaissance risques L121-2 code de l'urbanisme :

Restriction d'usage entre deux parties (RUP)
Date du document actant la RUP :

Restriction d'usage conventionnelle au profit de l'Etat (RUCPE)
Date du document actant la RUCPE :

Projet d'intérêt général (PIG)
Date de l'arrêté préfectoral :

Inscription au plan local d'urbanisme (PLU)

Acquisition amiable par l'exploitant

Arrêté municipal limitant la consommation de l'eau des puits proche du site


Informations complémentaires :


Traitement effectué

Mise en sécurité du site
  Interdiction d'accès
  Gardiennage
  Evacuation de produits ou de déchets
  Pompage de rabattement ou de récupération
  Reconditionnement des produits ou des déchets
 Autre :

 

Traitement des déchets ou des produits hors site ou sur le site
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Confinement sur site
  Physico-chimique
  Traitement thermique
 Autre :

 

Traitement des terres polluées
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Traitement biologique
  Traitement thermique
  Excavation des terres
  Lessivage des terres
  Confinement
  Stabilisation
  Ventilation forcée
  Dégradation naturelle
 Autre :

 

Traitement des eaux
Rabattement de nappe
Drainage
Traitement :
Air stripping
Vapour stripping
Filtration
Physico-chimique
Biologique
Oxydation (ozonation...)
Autre :

Imprimer la fiche Pour tout commentaire Contactez-nous