Présentation / Actualités Recherche Tableaux de bord Approche nationale FAQ Glossaire Liens Contactez-nous

Base de données BASOL sur les sites et sols pollués
(ou potentiellement pollués) appelant
une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif

Région : Auvergne-Rhône-Alpes
Département : 38
Site BASOL numéro : 38.0083
Situation technique du site : Site sous surveillance après diagnostic, pas de travaux complets de réhabilitation dans l'immédiat Site sous surveillance après diagnostic, pas de travaux complets de réhabilitation dans l'immédiat
Date de publication de la fiche : 04/07/2017
Auteur de la qualification : DREAL

Localisation et identification du site
Nom usuel du site : CHU GRENOBLE site HOPITAL SUD

Localisation  :
Commune : Échirolles
Arrondissement :
Code postal : - Code INSEE : 38151 (35 383 habitants)
Adresse : avenue de Kimberley
Lieu-dit :
Agence de l'eau correspondante : Rhône - Méditerranée - Corse
Code géographique de l'unité urbaine : 38701 : Grenoble (494 878 habitants)


Géoréférencement :

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT93 914558 6453552 Adresse (numéro)

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT II ETENDU 866808 2022260 Adresse (numéro)

Parcelles cadastrales :

Cadastre Section cadastrale N° de parcelle Précision parcellaire Source documentaire Observations
Nom Arrondissement Date
Grenoble 21/01/2013 AX 189 Parcellaire parfait actuel cadastre.gouv.fr

Plan(s) cartographique(s) :

Responsable(s) actuel(s) du site : EXPLOITANT (si ICPE ancienne dont l'exploitant existe encore ou ICPE en activité)

Nom : CHU
   il s'agit DU DERNIER EXPLOITANT

Qualité du responsable :
PERSONNE MORALE PRIVEE


Propriétaire(s) du site :

Nom Qualité Coordonnées


Caractérisation du site à la date du

Description du site :
Le site occupe une surface d’environ 160 000 m² sur la commune d’Echirolles, en Isère.

Il se situe à approximativement 3,3 km à l’est de la rivière du Drac et à 4,6 km au sud de l’Isère.

La nappe d’accompagnement du Drac s’écoule au droit du site en direction du nord. Son niveau statique évolue aux alentours de 4,3 m de profondeur, soit 220,7 m NGF. La nappe est captive au droit du site, protégé par une couche de remblais argileux.


Le site était réservé à usage agricole jusqu’au 04/07/1967, date d’implantation d’une gravière. Celle- ci a été exploité jusqu’au 08/07/1968. Les photos aériennes effectuées en octobre de la même année montrent la présence d’une zone de déchets de couleur blanchâtre à proximité de la gravière abandonnée.

En 1969, la gravière a été remblayé et les photos aériennes n’indiquent plus la présence des dépôts.

La construction de l’unité psychiatrique du Centre Hospitalier Universitaire a débuté le 13/03/1972.


Le site est depuis occupé par les bâtiments du CHU.

 

Description qualitative :
En 2000, un projet d’implantation d’une blanchisserie sur la partie nord du site a vu le jour. Lors des études géotechniques, la société GEOPLUS a découvert dans un sondage de reconnaissance une substance en couche compacte et épaisse, de couleur blanche, à forte odeur de solvant.

Un prélèvement a alors été effectué est a été envoyé au laboratoire SGS Crépin en date du 28/11/2000.

Les analyses ont montré que la couche blanche était composée à 30 % de chaux, 1 % d’eaux et 69 % de substances polluantes dont :
- La Triacetin ;
- Des Phtalates ;
- D’autres composés de types Polychlorobiphényls (PCB), Hydrocarbures aromatique Polycyclique (HAP), Composés Organiques Halogénés Volatils (COHV) et Chlorobenzène.


Un diagnostic de pollution des sols a été mené en avril 2001 par GEOPLUS. 20 sondages ont alors été réalisées et un piézomètre a été implanté sur le site. Les échantillons ont ensuite été analysés afin de déterminer les teneurs des polluants identifiés.

Les résultats ont montrés des teneurs de :
- 197 mg/kg de Chlorobenzène ;
- 50,2 mg/kg de PCB.

GEOPLUS a conclu son rapport par le fait qu’une dépollution du site était indispensable compte tenu des teneurs observées et de leur grand solubilité. La nappe phréatique n’était toutefois pas impactée lors de cette étude.


Un diagnostic global des sols a été mené en juillet 2001 sur l’ensemble du site afin d’estimer l’étendue de la pollution sous le site. 19 sondages ont alors été effectués.

Les analyses des échantillons du nord du site ont montrés des teneurs atteignant :
- 13 077 mg/kg de Chlorobenzène ;
- 1 050 mg/kg de PCB (arochlore).

Cette étude a conclu que la zone contaminée était contenue au nord du site, à l’est de la zone correspondant à la réserve foncière et du secteur cuisine. Cet emplacement correspond à la zone où des anciens dépôts blanchâtre sont observables sur les photos aériennes d’octobre 1968. Le volume des terres à traiter à été estimé à environ 15 000 m3.


L’Inspection des Installations Classées a rédigé un arrêté préfectoral, signé le 28/02/2002, visant à imposer la réalisation:
- D’une étude historique complète ;
- D’un diagnostic approfondi des sols ;
- D’une Évaluation détaillée des Risques (EDR) ;
- D’un suivi trimestriel de la qualité des eaux souterraines au droit du site.


Les différentes investigations prescrites par cet arrêté ont fait l’objet d’un rapport commun rédigé par le bureau d’étude URS en date du mois d’août 2002. Une étude géophysique a été réalisé afin de délimiter précisément la bordure de l’ancienne gravière. 23 échantillons et 5 puis de contrôles ont également été réalisés.

Les résultats des analyses ont mis en avant une contamination des sols en :
COHV :
- Tétrachloroéthylène (ou PCE à des teneurs atteignant 114 mg/kg) ;
- Trichloroéthylène (ou TCE à 5 mg/kg) ;
- Chlorure de vinyle (0,41 mg/kg).
- Chlorobenzène (930 mg/kg) et ses dérivés (dont 1,2,4 Trichlorobenzène avec des teneurs de 6 110 mg/kg) ;
- PCB (799,8 mg/kg) ;
- HAP (principalement le naphtalène observé à597 mg/kg) ;
- Pesticides (HCH totaux à 2 931 mg/kg) ;
- Arsenic (38,9 mg/kg).


Les eaux souterraines sont également contaminés en COHV avec des teneurs en PCE de l’ordre de 80 µg/l, TCE à 12,4 µg/l et Tétrachlorométhane à 43,9 µg/l.
La contamination des eaux s’observe à la fois en amont et en aval hydraulique.

Suite à ces analyses, l’EDR à conclu que :
- Compte tenu de la faible volatilité des polluants rencontrés, le projet de construction d’une nouvelle cuisine et d’un bâtiment de gériatrie ne posait pas de risque significatifs pour la santé des employés et des patients ;
- L’ancienne gravière peut être laissée en état sans poser des risques significatifs pour la santé des employés et des patients dans la mesure où la durée de leurs expositions au site était inférieurs à 7h (valeurs retenu pour le cas des patients enfants). Ce risque peut être encore atténué par la construction d’un parking au dessus de la zone concernée.

L’EDR a également recommandée :
- La mise en place d’une surveillance de la qualité des eaux souterraines ;
- Un traitement des eaux de la nappe ou l’arrêt de son utilisation par la blanchisserie. Cette dernière serait alors alimentée par le réseau d’eau potable.
- La restriction de l’accès à la zone contaminée ou le renforcement de l’étanchéité du revêtement bitumineux du parking (dans le cas de sa construction) ;
- La prise de servitudes afin d’exclure toute possibilité de travaux d’excavation sur la zone polluée.


Par un courrier daté du 11/07/2002, l’Inspection des Installations Classées a demandé :
- La réalisation d’analyses complémentaires lors des travaux d’excavations du projet de la nouvelle cuisine ;
- La mise en place de la surveillance des eaux souterraines ;
- Des compléments d’informations sur les plans des futurs bâtiments.


Les compléments d’informations ont été rajoutés dans le rapport final de l’EDR rédigé au mois d’octobre 2002.


La première campagne de suivi de la qualité de la nappe s’est tenu au mois de mars 2008. Les eaux de 5 piézomètres ont été analysés et ont montrés une contamination toujours présente en :
- PCE (46 µg/l) ;
- Tétrachlorométhane (13 µg/l) ;
- Antimoine (8 µg/l) ;
- Nickel (32,4 µg/l) ;
- Plomb (23,6 µg/l).

Le CHU a demandé par le biais d’un courrier accompagnant le rapport de cette campagne, un allégement des mesures prescrites par l’arrêté du 28/02/2002.

Étant donné qu’il s’agissait là des premiers et seuls résultats de mesures de surveillance obtenus par l’Inspection, cette demande a été jugée prématurée.


Des sanctions administratives ont été prises à l’encontre du CHU par le biais de l’arrêté du 05/02/2009 afin d’imposer la surveillance des eaux prescrite.


Les analyses ont repris le 25/03/2009. À ce jour, les rapports de 13 campagnes ont été adressés à l’Inspection des Installations Classées.

Des teneurs importantes en COHV sont toujours détectées. Des pesticides sont également régulièrement observés avec des concentrations dépassant les valeurs fixés par l'arrêté du 17/12/2008.

Les concentrations observées restent globalement constantes, lors de la dernière campagne renseignée, les concentrations en PCE était de 45 µg/l, celle en Tétrachlorométhane de 9.78 µg/l et les TCE atteignait 5.2 µg/l.
Les concentrations en métaux dans les eaux sont elles inférieures à leurs valeurs seuils mais une contamination en pesticides chlorées est apparu lors de la dernière campagne.

Les teneurs observées pour les polluants suivis ne présentent pas de variation significative entre l'amont et l'aval du site.


Description du site

Origine de l'action des pouvoirs publics : AUTRE

Date de la découverte : 01/01/2001


Origine de la découverte :

Recherche historique Travaux
Transactions Dépôt de bilan
cessation d'activité, partielle ou totale Information spontanée
Demande de l'administration Analyse captage AEP ou puits ou eaux superficielles
Pollution accidentelle Autre :

 

Types de pollution :

Dépôt de déchets Dépôt aérien
Dépôt enterré Dépôt de produits divers
Sol pollué Nappe polluée
Pollution non caractérisée

 

Origine de la pollution ou des déchets ou des produits :

Origine accidentelle
Pollution due au fonctionnement de l'installation
Liquidation ou cessation d'activité
Dépôt sauvage de déchets
Autre


Année vraisemblable des faits : 196?



Situation technique du site
Evénement Prescrit à la date du Etat du site Date de réalisation
Evaluation détaillée des risques (EDR)  28/02/2002  Site sous surveillance après diagnostic, pas de travaux complets de réhabilitation dans l'immédiat  01/10/2002 
Diagnostic approfondi  28/02/2002  Site mis à l'étude, diagnostic prescrit par arrêté préfectoral  01/10/2002 



Rapports sur la dépollution du site : Aucun document n'a été transféré pour le moment.


Caractérisation de l'impact

Déchets identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de déchets) :

Déchets non dangereux
Déchets dangereux
Déchets inertes

Produits identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de produits) :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Substances radioactives
Plomb (Pb) Sélénium (Se)
Solvants halogénés Solvants non halogénés
Sulfates TCE (Trichloroéthylène)
Zinc (Zn)
Autres : chlorobenzènes,phtalates

Polluants présents dans les sols :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les sols :
Aucun

Polluants présents dans les nappes :

Aluminium (Al) Ammonium
Arsenic (As) Baryum (Ba)
BTEX Cadmium (Cd)
Chlorures Chrome (Cr)
Cobalt (Co) Cuivre (Cu)
Cyanures Fer (Fe)
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les nappes :
Antimoine,

Polluants présents dans les sols ou les nappes :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Sulfates
TCE (Trichloroéthylène) Zinc (Zn)
Autres :

Risques immédiats :

Produits inflammables
Produits explosifs
Produits toxiques
Produits incompatibles
Risque inondation
Risque inondation
Fuites et écoulements
Accessibilité au site

Importance du dépôt ou de la zone polluée :

Tonnage (tonne) :
Volume (m3) : 15000
Surface (ha) : 1

Informations complémentaires :
Aucune

Environnement du site

Zone d'implantation :
Habitat : DENSE
Industrie : LOURDE

 

 

Hydrogéologie du site  :

Absence de nappe.

Présence d'une nappe.

Utilisation de la nappe :
Aucune utilisation connue
A.E.P.
Puits privés
Agriculture, industries agroalimentaires
Autres industries
Autre :

 

 

Utilisation actuelle du site :

Site industriel en activité.

  L'activité exercée est à l'origine de la pollution
  L'activité exercée n'est pas à l'origine de la pollution

Site industriel en friche.

Site ancien réutilisé

 

 

Impacts constatés :
Captage AEP arrêté (aduction d'eau potable)
Teneurs anormales dans les eaux superficielles et/ou dans les sédiments
Teneurs anormales dans les eaux souterraines
Teneurs anormales dans les végétaux destinés à la consommation humaine ou animale
Plaintes concernant les odeurs
Teneurs anormales dans les animaux destinés à la consommation humaine
Teneurs anormales dans les sols
Santé
Sans
Inconnu
Pas d'impact constaté après dépollution




Surveillance du site

Milieu surveillé  :
Eaux superficielles, fréquence (n/an) :
Eaux souterraines, fréquence (n/an) : 4
Autre : AP du 28/2/2002

 

Etat de la surveillance :
Absence de surveillance justifiée
Raison :

Surveillance différée en raison de procédure en cours
Raison :

Début de la surveillance : 01/03/2008
Arrêt effectif de la surveillance :

Résultat de la surveillance à la date du 31/12/2011  :  1 LA SITUATION RESTE STABLE

Résultat de la surveillance, autre :


Restrictions d'usage et mesures d'urbanisme

Restriction d'usage sur :
L'utilisation du sol (urbanisme)
L'utilisation du sous-sol (fouille)
L'utilisation de la nappe
L'utilisation des eaux superficielles
La culture de produits agricoles



Mesures d'urbanisme réalisées :
Servitude d'utilité publique (SUP)
Date de l'arrêté préfectoral :

Porter à connaissance risques, article L121-2 du code de l'urbanisme
Date du document actant le porter à connaissance risques L121-2 code de l'urbanisme :

Restriction d'usage entre deux parties (RUP)
Date du document actant la RUP :

Restriction d'usage conventionnelle au profit de l'Etat (RUCPE)
Date du document actant la RUCPE :

Projet d'intérêt général (PIG)
Date de l'arrêté préfectoral :

Inscription au plan local d'urbanisme (PLU)

Acquisition amiable par l'exploitant

Arrêté municipal limitant la consommation de l'eau des puits proche du site


Informations complémentaires :


Traitement effectué

Mise en sécurité du site
  Interdiction d'accès
  Gardiennage
  Evacuation de produits ou de déchets
  Pompage de rabattement ou de récupération
  Reconditionnement des produits ou des déchets
 Autre :

 

Traitement des déchets ou des produits hors site ou sur le site
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Confinement sur site
  Physico-chimique
  Traitement thermique
 Autre :

 

Traitement des terres polluées
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Traitement biologique
  Traitement thermique
  Excavation des terres
  Lessivage des terres
  Confinement
  Stabilisation
  Ventilation forcée
  Dégradation naturelle
 Autre :

 

Traitement des eaux
Rabattement de nappe
Drainage
Traitement :
Air stripping
Vapour stripping
Filtration
Physico-chimique
Biologique
Oxydation (ozonation...)
Autre :

Imprimer la fiche Pour tout commentaire Contactez-nous