Présentation / Actualités Recherche Tableaux de bord Approche nationale FAQ Glossaire Liens Contactez-nous

Base de données BASOL sur les sites et sols pollués
(ou potentiellement pollués) appelant
une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif

Région : Nouvelle-Aquitaine
Département : 33
Site BASOL numéro : 33.0312
Situation technique du site : Site à connaissance sommaire, diagnostic éventuellement nécessaire Site à connaissance sommaire, diagnostic éventuellement nécessaire
Date de publication de la fiche : 09/06/2016
Auteur de la qualification : DDPP

Localisation et identification du site
Nom usuel du site : ABATTOIRS DE BORDEAUX LE COMPLEXE DE LA VIANDE

Localisation  :
Commune : Bordeaux
Arrondissement :
Code postal : - Code INSEE : 33063 (235 178 habitants)
Adresse : 20, Quai de Paludate
Lieu-dit :
Agence de l'eau correspondante : Adour-Garonne
Code géographique de l'unité urbaine : 33701 : Bordeaux (831 788 habitants)


Géoréférencement :

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT93

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT II ETENDU 371650 1984970 Adresse (numéro)

Parcelles cadastrales :

Non défini

Plan(s) cartographique(s) :

Aucun plan n'a été transféré pour le moment.

Responsable(s) actuel(s) du site : EXPLOITANT (si ICPE ancienne dont l'exploitant existe encore ou ICPE en activité)

Nom : Communauté Urbaine de Bordeaux
   il s'agit DU DERNIER EXPLOITANT

Qualité du responsable :
PERSONNE MORALE PUBLIQUE



Caractérisation du site à la date du 17/09/2012

Description du site :
Abattoirs de Bordeaux dénommé complexe de la viande situé dans le sud de la ville Bordeaux en berge de Garonne.
Il s’agit d’un terrain de 56 831 m2 dont une moitié est occupée par des bâtiments et l’autre moitié recouverte par un revêtement hydrocarboné.
Les abattoirs se sont installés quai de Paludate en 1938 sur la moitié Est du site, des bâtiments ont été incendiés en 1944. Des nouveaux bâtiments ont été ajoutés (bâtiment administratif au centre du site en 1987 et marché de la viande à l’Ouest en 1992).
En 1997 un incendie détruit les bâtiments de l’abattoir, ils sont reconstruit la même année.
Le site dispose d’un arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter du........1998 et d’un arrêté complémentaire en date de 200 pour l’abattage des animaux, la préparation de produits alimentaires d’origine animale, l’utilisation de tours aéro-réfrigérantes et d’installations de réfrigération et de compression.
L’arrêt de l’activité est prévue pour la fin de l’année 2011.
L’eau utilisée provient du réseau d’adduction publique et d’un puits pour le nettoyage des stabulations.
Les terrains affleurant sur la zone d’étude du complexe de la viande sont des alluvions fluviatiles recouverts d’une couche de remblais de 1 à 7 mètres.

 

Description qualitative :
1 - Mise en sécurité :
Prévue à l’arrêt du site fin 2011 : limitation accès, évacuation des produits dangereux et des déchets (matières organiques, fluides frigorigènes, hydrocarbures, produits entretien, …), suppression des risques incendie ou explosion, surveillance des effets de l’installation sur son environnement.

2 - Diagnostic sols nappe
Deux études menées par IPL en mai 2009 et CETE Lyon en janvier 2010.
14 échantillons de sols/ remblais ont été prélevés et analysés afin de définir leur degré de contamination vis a vis de composés organiques et inorganiques, 3 échantillons ont été soumis à des tests de lixiviation.
Synthèse du diagnostic
- à l’exception des incendies de 1944 et 1997, l’étude historique ne met pas en évidence des événements ou des activités ayant pu entraîner une contamination du sous-sol.
- Le « sol-support » des activités est constitué par des remblais minéraux d’épaisseurs variables (1 à7m). Des déchets divers dispersés dans ces sols permettent de les identifier comme remblais.
- Sous ces remblais se trouve une couche à priori peu perméable de vase et de sables vasards de 2 à 10 m d’épaisseur.
- La variabilité des faciès lithologiques est importante.
- Du point de vue de la teneur en hydrocarbures totaux et en hydrocarbures aromatiques polycycliques, les remblais peuvent être considérés comme des déchets inertes.
- mais du point de vue de leur teneur en métaux et des résultats des tests de lixiviation , les remblais ne peuvent pas être considérés comme des déchets inertes.
- Dans le cadre d’une réutilisation sur site de ces remblais excavés, seule la teneur en plomb obtenue après test de lixiviation peut poser problème.

3 – TRAVAUX
Les terres (200 à 300 m3) polluées aux hydrocarbures au droit de la cuve à fuel sont à excaver et à traiter dans une filière autorisée, soit à être dépolluées sur site. Ces travaux incombent à la CUB en sa qualité d’ancien exploitant.

En revanche, la gestion des remblais anthropiques impactées notamment par les métaux incombe à l'EPA en fonction de l'usage futur (excavation, confinement,..).

Afin de pouvoir élaborer un plan de gestion du site, indispensable pour la réhabilitation du site, il sera impératif de compléter les études réalisées et de réaliser un schéma conceptuel.

Par ailleurs, le puits doit être localisé et bouché dans les règles de l’art.

4 - Surveillance des eaux souterraines
Aucune zone de captage pour l’alimentation en eau potable n’est recensée à proximité du secteur d’études.
Dans les quinze sondages réalisés en mai 2009 (profondeur de 4m) aucune information relative à la présence d’eau souterraine (nappe ou écoulement d’eau) n’a été relevée. Toutefois (données infoterre) une nappe de surface peut-être localisée dans les niveaux plus perméables à des profondeurs de –1,5 à - 9m.


Description du site

Origine de l'action des pouvoirs publics :


Origine de la découverte :

Recherche historique Travaux
Transactions Dépôt de bilan
cessation d'activité, partielle ou totale Information spontanée
Demande de l'administration Analyse captage AEP ou puits ou eaux superficielles
Pollution accidentelle Autre :

 

Types de pollution :

Dépôt de déchets Dépôt aérien
Dépôt enterré Dépôt de produits divers
Sol pollué Nappe polluée
Pollution non caractérisée

 

Origine de la pollution ou des déchets ou des produits :

Origine accidentelle
Pollution due au fonctionnement de l'installation
Liquidation ou cessation d'activité
Dépôt sauvage de déchets
Autre






Situation technique du site
Evénement Prescrit à la date du Etat du site Date de réalisation



Rapports sur la dépollution du site : Aucun document n'a été transféré pour le moment.


Caractérisation de l'impact

Déchets identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de déchets) :

Déchets non dangereux
Déchets dangereux
Déchets inertes

Produits identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de produits) :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Substances radioactives
Plomb (Pb) Sélénium (Se)
Solvants halogénés Solvants non halogénés
Sulfates TCE (Trichloroéthylène)
Zinc (Zn)
Autres :

Polluants présents dans les sols :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les sols :
Aucun

Polluants présents dans les nappes :

Aluminium (Al) Ammonium
Arsenic (As) Baryum (Ba)
BTEX Cadmium (Cd)
Chlorures Chrome (Cr)
Cobalt (Co) Cuivre (Cu)
Cyanures Fer (Fe)
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les nappes :
Aucun

Polluants présents dans les sols ou les nappes :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Sulfates
TCE (Trichloroéthylène) Zinc (Zn)
Autres :

Risques immédiats :

Produits inflammables
Produits explosifs
Produits toxiques
Produits incompatibles
Risque inondation
Risque inondation
Fuites et écoulements
Accessibilité au site

Importance du dépôt ou de la zone polluée :

Tonnage (tonne) :
Volume (m3) :
Surface (ha) :

Informations complémentaires :
Aucune

Environnement du site

Zone d'implantation :

 

 

Hydrogéologie du site  :

Absence de nappe.

Présence d'une nappe.

 

 

Utilisation actuelle du site :

Site industriel en activité.

  L'activité exercée est à l'origine de la pollution
  L'activité exercée n'est pas à l'origine de la pollution

Site industriel en friche.

Site ancien réutilisé

 

 

Impacts constatés :
Captage AEP arrêté (aduction d'eau potable)
Teneurs anormales dans les eaux superficielles et/ou dans les sédiments
Teneurs anormales dans les eaux souterraines
Teneurs anormales dans les végétaux destinés à la consommation humaine ou animale
Plaintes concernant les odeurs
Teneurs anormales dans les animaux destinés à la consommation humaine
Teneurs anormales dans les sols
Santé
Sans
Inconnu
Pas d'impact constaté après dépollution




Surveillance du site

Milieu surveillé  :
Eaux superficielles, fréquence (n/an) :
Eaux souterraines, fréquence (n/an) :

 

Etat de la surveillance :
Absence de surveillance justifiée
Raison : Site au droit d’une zone sans aquifère

Surveillance différée en raison de procédure en cours
Raison :

Début de la surveillance :
Arrêt effectif de la surveillance :

Résultat de la surveillance à la date du  :  

Résultat de la surveillance, autre :


Restrictions d'usage et mesures d'urbanisme

Restriction d'usage sur :
L'utilisation du sol (urbanisme)
L'utilisation du sous-sol (fouille)
L'utilisation de la nappe
L'utilisation des eaux superficielles
La culture de produits agricoles



Mesures d'urbanisme réalisées :
Servitude d'utilité publique (SUP)
Date de l'arrêté préfectoral :

Porter à connaissance risques, article L121-2 du code de l'urbanisme
Date du document actant le porter à connaissance risques L121-2 code de l'urbanisme :

Restriction d'usage entre deux parties (RUP)
Date du document actant la RUP :

Restriction d'usage conventionnelle au profit de l'Etat (RUCPE)
Date du document actant la RUCPE :

Projet d'intérêt général (PIG)
Date de l'arrêté préfectoral :

Inscription au plan local d'urbanisme (PLU)

Acquisition amiable par l'exploitant

Arrêté municipal limitant la consommation de l'eau des puits proche du site


Informations complémentaires :


Traitement effectué

Mise en sécurité du site
  Interdiction d'accès
  Gardiennage
  Evacuation de produits ou de déchets
  Pompage de rabattement ou de récupération
  Reconditionnement des produits ou des déchets
 Autre :

 

Traitement des déchets ou des produits hors site ou sur le site
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Confinement sur site
  Physico-chimique
  Traitement thermique
 Autre :

 

Traitement des terres polluées
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Traitement biologique
  Traitement thermique
  Excavation des terres
  Lessivage des terres
  Confinement
  Stabilisation
  Ventilation forcée
  Dégradation naturelle
 Autre :

 

Traitement des eaux
Rabattement de nappe
Drainage
Traitement :
Air stripping
Vapour stripping
Filtration
Physico-chimique
Biologique
Oxydation (ozonation...)
Autre :

Imprimer la fiche Pour tout commentaire Contactez-nous